top of page

Les défis des handicaps invisibles au sein du monde professionnel

Dernière mise à jour : 31 janv.

Homme debout avec une ombre de fauteuil roulant exprimant le handicap invisible

Managers, dirigeants, collaborateurs, saviez-vous que les personnes en situation de handicaps invisibles sont parmi les plus résilientes du monde de l'entreprise? Et pourtant...


Les chiffres sont éloquents et alarmants : 13% des salariés souffrant de maladies chroniques font face à des discriminations au travail en raison de leur état de santé. Des conditions médicales telles que le diabète, le cancer, les hépatites, le VIH... ne sont pas des parenthèses temporaires dans la vie des individus. Elles persistent, affectant tous les aspects de la vie, y compris la sphère professionnelle.


Discriminations du handicap invisible et Licenciements


Doigt prêt à ejecter un domino différent des autres

Une enquête récente du Défenseur des droits et de l'Organisation internationale du travail (OIT) met en lumière des témoignages poignants de salariés confrontés à des discriminations. Les personnes atteintes de maladies chroniques visibles sont trois fois plus exposées au risque de discrimination, en particulier lors de leur retour de congé maladie (https://www.defenseurdesdroits.fr/publication-du-16e-barometre-sur-les-discriminations-dans-lemploi-523).


Le chiffre choc :


33% des personnes atteintes de cancer perd son emploi dans les deux ans suivant la déclaration de leur maladie.

L'impact des maladies chroniques sur l'emploi devrait s'intensifier, avec une estimation de 25% de la population active touchée d'ici 2025, comparé à 15% en 2019, selon l'Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact).


Le Quotidien des Salariés Malades


Bien que les employeurs n'admettent pas ouvertement discriminer les salariés malades, la réalité sur le terrain est bien différente. Les salariés atteints de maladies chroniques, par peur de jugements ou de représailles, choisissent souvent de travailler malgré leur état de santé, entraînant une double peine physique et mentale. Les conséquences psychologiques sont indéniables, avec plus de 73% des malades chroniques discriminés reconnaissant une dégradation de leur santé mentale.


Résilience par la Force des Choses


Salarié soulevant un poid

Malgré les discriminations, de nombreux salariés malades font preuve d'une résilience exceptionnelle. L'épreuve de la maladie chronique peut conduire au développement de nouvelles compétences et à un nouveau rapport au travail. Les salariés malades, souvent contraints de se battre pour leur place dans l'entreprise, démontrent une détermination admirable en consolidant leurs compétences et en envisageant de nouveaux projets professionnels.



Prenons l'exemple d'Alexandra que j'ai accompagné en coaching (nom anonymisé), qui est une salariée atteinte d'une maladie chronique invisible appelée la fibromyalgie. Bien que sa maladie ne soit pas immédiatement apparente, elle a des implications significatives sur sa vie quotidienne et professionnelle.


Malgré des douleurs persistantes et une fatigue chronique liées à sa maladie, elle est déterminée à exceller dans son travail. Cependant, elle se heurte à des incompréhensions et des préjugés au sein de son entreprise. Son handicap invisible rend difficile, pour ses collègues et même certains responsables, la compréhension de l'ampleur de ses défis.


Au lieu de recevoir le soutien nécessaire, elle doit constamment justifier ses absences, expliquer ses besoins spécifiques et faire face à des commentaires désobligeants de la part de certains collègues et même de supérieurs. Par exemple, lors d'une évaluation de performance, un responsable a tendance à minimiser ses efforts en raison de son absence fréquente, sans reconnaître les défis auxquels elle est confronté en raison de sa maladie invisible. Elle a également droit à des remarques déplacées et des réactions de jalousie de la part de certains de ses collègues considérant que, durant son jour supplémentaire de télétravail, elle en profite pour se la couler douce.


Cette situation la place dans une position où elle doit se battre deux fois plus pour être reconnu dans son entreprise. Non seulement elle doit surmonter les obstacles professionnels ordinaires, mais elle doit également lutter contre la stigmatisation liée à son handicap invisible. Cette double charge affecte sa santé mentale, ajoutant un fardeau supplémentaire à ses défis quotidiens.


Prévenir les Discriminations


Main arrêtant des dominos de tomber

Face à l'ampleur des discriminations, la Défenseure des droits recommande des actions urgentes. Elle suggère d'encourager les employeurs à sensibiliser et former régulièrement leurs managers et collègues. Elle préconise également le renforcement des dispositions légales pour lutter contre les discriminations fondées sur la santé ou le handicap, incluant l'obligation d'"aménagement raisonnable" dans tous les secteurs concernés.


Prenons le cas de Thomas (nom anonymisé), un cadre exceptionnel qui fait face à la discrimination en raison de son handicap invisible, la dyslexie. Bien qu'il ait développé des compétences exceptionnelles pour compenser les défis liés à sa dyslexie, il se heurte à des préjugés et à des incompréhensions au sein de son milieu professionnel.


Lors de la préparation de rapports ou de la rédaction de courriels, il peut mettre davantage de temps pour vérifier son écriture. Cependant, au lieu de recevoir le soutien nécessaire, il est sujet à des commentaires sarcastiques de certains collègues qui ne comprennent pas la nature de son handicap invisible.


Thomas a également fait face à des situations où ses contributions ont été minimisées lors de réunions, certains supposant à tort que des erreurs mineures dans ses présentations étaient dues à un manque d'attention ou d'engagement. Ces préjugés ont créé un environnement où il se sentait souvent obligé de surcompenser, travaillant plus dur que ses pairs pour prouver sa valeur.


La discrimination envers Thomas pour son handicap invisible a créé un climat professionnel stressant. Il a ressenti la pression de cacher sa dyslexie de peur de ne pas être prise au sérieux ou d'être exclue professionnellement. Cette situation a eu des répercussions sur sa confiance en lui et a créé des barrières supplémentaires dans son ascension professionnelle.


Son cas souligne la nécessité d'une sensibilisation accrue aux handicaps invisibles variés au sein des entreprises. Il met en évidence l'importance cruciale de créer un environnement de travail inclusif où les employés, quel que soit leur handicap invisible, sont traités avec respect, compréhension et équité. Après avoir accompagné Thomas individuellement sur cette problématique, je suis également intervenu au sein de l'entreprise pour sensibiliser et donner les clés pour travailler dans un environnement serein.


Une politique handicap efficace pour une stratégie d'entreprise gagnante


Post it indiquant les mentions "new mindset new result"

En promouvant un environnement de travail inclusif, les entreprises peuvent bénéficier de nombreux gains. La diversité des compétences des salariés malades, développées en réponse à leurs épreuves, peut constituer un atout précieux. Ces employés résilients apportent souvent des perspectives uniques et une capacité à surmonter les défis, contribuant ainsi à l'innovation et à la productivité de l'entreprise.


Les managers, en s'engageant activement dans la sensibilisation et la formation, créent un climat de confiance propice à une collaboration efficace. En favorisant un dialogue ouvert et en mettant en place des politiques inclusives, les managers renforcent le bien-être de leurs équipes, améliorant ainsi la rétention des talents et la satisfaction au travail.


En définitive, la promotion d'un monde du travail plus inclusif n'est pas seulement une responsabilité sociale, mais également une stratégie gagnante pour les entreprises. C'est une opportunité de créer des équipes plus résilientes, innovantes et dynamiques, capable de surmonter les défis du monde professionnel moderne.


Vous vous sentez concerné de près ou de loin et avez l'envie de faire bouger les lignes?

Cliquez ci-dessous pour obtenir un rdv gratuit et sans engagement de 45min.



Cet article vous a plus? N'hésitez pas à le partager.


Nicolas C – Fondateur du cabinet Ma Valeur Humaine

L’accompagnement professionnel personnalisé

Comentarios


bottom of page